LGV : Le fuseau D gagne, les associations râlent

Publié le par Marie Antoine

TGV 25"Transports L'itinéraire du TGV est désormais connu et validé, il devra maintenant être affiné

Pompignan, Saint-Rustice ou encore Castelnau-d'Estrétefonds n'y couperont pas. Comme prévu, le Comité de pilotage (Copil) de la ligne à grande vitesse entre Toulouse et Bordeaux a validé hier le fuseau de passage D, celui qui avait les faveurs du maître d'ouvrage Réseau ferré de France (RFF). Sans donner droit à la proposition alternative faite par l'Union pour la sauvegarde des villages (USV), un collectif regroupant 17 communes du Nord toulousain. Le futur TGV devrait donc passer dans un tunnel construit sur la commune de Pompignan puis arriver au Nord de Saint-Jory, et non au Sud comme le souhaitait le collectif. « Nous sommes déçus, c'est le pot de terre contre le pot de fer, réagit Bruno Lecomte, son président. Nous allons payer un bureau d'études pour montrer qu'il est tout à fait possible de raccorder la ligne au Sud sans toucher la gare de triage. » L'USV ne s'interdit pas non plus d'exercer des recours juridiques. Mais pour cela, il devra attendre que le fuseau recueille l'approbation du ministère du Développement durable.

Un an pour affiner
Pour l'instant, il ne s'agit que d'une bande d'1 km de large. Une nouvelle phase de concertation s'ouvre désormais pour la réduire à 500 m d'ici à l'été 2011. La concertation devra aussi être consacrée à la définition des gares qui jalonneront le parcours du bolide du rail. Le Copil a demandé hier à RFF « de prendre en compte les nombreuses préconisations des élus pour la recherche du meilleur tracé possible ». Martin Malvy (PS), le président de la région, suggère notamment que « le passage à l'ouest entre la Bastide-Saint-Pierre et Pompignan permette la plus grande préservation du vignoble sur ce territoire et notamment de l'AOC Fronton ». 20 Minutes Toulouse du 010610

Publié dans TGV LGV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article